Phase I

Une évaluation environnementale (phase I) consiste essentiellement en une analyse du risque de retrouver de la contamination sur un site. Mis à part une visite du site, aucune investigation sur le terrain, tels que la réalisation de forages ou de tranchées n’est effectuée. En effet, le but d’une telle évaluation n’est pas de caractériser le site mais plutôt d’évaluer la possibilité d’y retrouver de la contamination.

Il s’agit donc d’analyser les données disponibles. Généralement, les sources de données les plus utiles sont celles provenant des municipalités, du registre foncier, des photos aériennes, du groupement des assureurs, de la régie du bâtiment du Québec et du Ministère du Développement Durable de l’Environnement et des Parcs. La visite du site est aussi un aspect déterminant de l’analyse et celle-ci peut permettre de déceler des éléments importants.

L’évaluation environnementale (phase I) est souvent nécessaire à l’obtention d’un prêt bancaire. Un risque élevé de retrouver de la contamination peut malheureusement retarder l’obtention d’un prêt car une caractérisation pourrait être requise afin de confirmer ou d’infirmer la présence de contaminants. Plusieurs clients ont le souhait que leur site ne présente pas de risque de retrouver de la contamination, ce qui est tout à fait normal, mais il arrive parfois que des travaux additionnels soient requis. Tant pour le vendeur que pour l’acheteur, il est important d’obtenir l’analyse la plus juste possible, ce qui permet d’éviter d’éventuels problèmes environnementaux et juridiques. Hydro-Ressources offre une analyse de qualité et bien balancée dans le but d’éviter des frais inutiles aux clients, tout en leur donnant un résultat crédible.

Phase I                          Phase I (2)