Phase II

La caractérisation environnementale (phase II) a pour but de valider les hypothèses émises lors de l’évaluation environnementale (phase I). Donc, cette étape de l’analyse consiste à prélever des échantillons de sol et d’eau souterraine à des endroits où il est possible de retrouver de la contamination.

Les sources de contamination les plus communes, qui justifient la réalisation d’une caractérisation environnementale, sont les suivantes :

  • Réservoirs d’huile usée ou à chauffage
  • Entreposage de produits chimiques
  • Réservoirs d’essence ou de diesel dans une station service
  • Dépôts de matériaux solides, comme des résidus ligneux
  • Puits de mécanique
  • Entrepôt de véhicules usagés, etc.

L’ampleur de la caractérisation environnementale variera en fonction de la source potentielle de contamination. Par exemple, un réservoir d’huile à chauffage de 1 000 litres, génère un risque moins élevé d’un point de vue environnemental, qu’une station service qui possède deux réservoirs d’essence et un réservoir de diesel. Plus la source de contamination risque de causer un dommage important, plus la caractérisation sera exhaustive et dispendieuse.

Phase II (2)        Phase II